Organisation de l’édition 2020 de la Conférence de haut niveau des Nations Unies visant à appuyer la réalisation de l’objectif de développement durable n°14 :

Conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable

Le 9 mai dernier, l’Assemblée générale des Nations Unies a adopté la Résolution 73/292 par laquelle elle a décidé d’organiser l’édition 2020 de la Conférence de haut niveau des Nations Unies visant à appuyer la réalisation de l’objectif de développement durable n°14 : conserver et exploiter de manière durable les océans, les mers et les ressources marines aux fins du développement durable.

Rappelons qu’une première édition de cette Conférence a eu lieu au siège de l’Organisation des Nations Unies du 5 au 9 juin 2017. L’édition 2020, dont il est question dans cette nouvelle résolution, se tiendra à Lisbonne du 2 au 6 juin 2020 et aura pour thème général « Océans : intensification de l’action fondée sur la science et l’innovation aux fins de la mise en œuvre de l’objectif n°14 : bilan, partenariats et solutions ».

L’Assemblée générale fixe neuf objectifs pour l’édition 2020 de cette Conférence, dont  les suivants: « tirer parti des partenariats fructueux existants et stimuler la création de nouveaux partenariats novateurs et concrets en vue de faire avancer la réalisation de l’objectif 14 » ; « trouver de nouveaux moyens d’appuyer la mise en œuvre de l’objectif 14 » ; « partager l’expérience acquise aux niveaux national, régional et international dans le cadre de la réalisation de l’objectif 14 » ; ou encore « recenser les difficultés et les obstacles susceptibles de s’opposer à la réalisation de toutes les cibles associées à l’objectif 14, ainsi que les possibilités et les moyens novateurs permettant d’atteindre ces cibles ».

L’Assemblée générale décide que cette Conférence devra adopter au niveau intergouvernemental et par consensus une déclaration brève et concise. Ce texte devra être orienté vers l’action et insister sur les domaines d’action reposant sur la science et l’innovation favorisant la réalisation de l’objectif 14. Sont invités à la Conférence : tous les États Membres de l’ONU ; les membres des institutions spécialisées ; les parties à la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer ; les membres associés des commissions régionales ; et les autres parties prenantes (organisations intergouvernementales, établissements universitaires, communauté scientifique…).

Concrètement, les travaux de cette Conférence de cinq jours s’articuleront autour de huit séances plénières et de huit dialogues interactifs. Son Bureau se composera de deux présidents, l’un kenyan et le second portugais, et de treize vice-présidents.

En amont de cet évènement, une réunion préparatoire de deux jours sera organisée en février 2020 au siège de l’Organisation des Nations Unies.

Liens utiles :

Morgan REILLE

Juriste en droit de l’environnement